L'état actuel de "tout" ce qui se arrive à notre Terre-Mère, résultant de la domination masculine, semble s’approcher rapidement du point critique. Ce qui force notre expérience humaine à ses limites. Ce qui pousse " le tout " à devenir trop énorme pour notre capacité humaine à accepter, à supporter ou à comprendre. Avec de telles pressions bombardant notre esprit humain, ce qui maintient '' l'esprit de famille '', est étiré jusqu'au point de rupture. Être sans notre ''esprit de famille humaine '' nous laisse avec le sentiment d'être vraiment seul au milieu de tant d'inhumanité. Ce qui semble inonder la Terre avec un immense sentiment de tristesse. Une telle atmosphère a divisé la femelle et le mâle, nous empêchant d'être en mesure de fonctionner ensemble, au sein de nos identités.

Après que tous les mécanismes pour opprimer la femme ont été légitimisés, l'homme, par sa conduite erronée a réussi également à s'émasculer. Se bureaucratisant, dans un coin, grâce à son droit corporatif, il est incapable de faire quoi que ce soit au sujet du "Frankenstein" qu’il a créé. Par cette violation de la femme, l'homme abandonne sa responsabilité face à elle. Ce qui empêche les deux, homme et femme. de s'identifier l’un avec l'autre. La femme se retrouve emprisonnée dans une identité de «syndrome de Stockholm" qui limite son amour, le tout rendant l'homme incapable d'atteindre le véritable amour d'une femme libre, lui causant de vivre éternellement dans la rage, la colère et de la guerre, à ne jamais connaître la paix en lui-même.

Après que la femme ait eu sa féminité terrorisée hors d'elle-même, par la domination masculine, elle est forcée de fonctionner, de moins en moins, sous sa vraie féminité, à chaque génération qui passe. La démocratie oblige désormais les femmes à tuer leurs propres enfants, en tant que soldats, en raison des guerres faites à la demande des «hommes de guerre". Par conséquent, les femmes combattent ce changement d'identité forcée, les laissant avec un tel dédain envers le "mâle", que les femmes sentent qu' il n'y a plus d'hommes dans ce monde. Ainsi va la rupture des mariages et la séparation des familles, causant de nombreuses femmes à ne même pas avoir envie d'être avec les hommes et laissant beaucoup d'autres femmes à ne pas même vouloir avoir des enfants avec les hommes dans ce monde, ou se trouvant justifiée à utiliser les hommes pour devenir enceinte, mais pas pour élever l'enfant.

Nous pouvons en conclure que la véritable intention de "la domination masculine», générée par la haine, de ces religions faites par l'homme, est, et, a toujours été, de tuer ce que le «non-autochtone» désigne sous le nom de «dieu». Il s'agit de l’unité formé de la femelle et du mâle, et l'équilibre qui est atteint par l'accomplissement de leurs rôles mutuels, l'un avec l'autre. Ainsi, en ne se connaissant pas eux-mêmes, ni qui ils sont ou quelle est leur raison d'être, le monde « hyper-religieux » a donné le pouvoir à l'autorité du "mâle" sur toute la Création. Ce qui pour les deux mille dernières années, s'est avéré destructeur tout ce qu'il touche, y compris la femelle.

Donc, nous appelons tous de nos sœurs du monde entier à se réunir à la cérémonie pour mettre fin à "la domination masculine» et l'isolement de «l'identité féminine» qu'il a causé. Nous demandons à toutes les femmes à reprendre leur pouvoir, en se rassemblant dans une "cérémonie de la Pleine Lune" au crépuscule, la nuit avant chaque pleine lune, de faire appel à la Femme Ciel (la première entité) à "Grand-mère Lune" (le battement cœur de notre Mère), à notre "Mère Terre" et à chaque femme, de l'aîné à "la nouvelle née," pour restaurer la femme à sa place légitime de pouvoir (comme l'entité d'origine dans ce monde) et le retour de l'équilibre entre la femme et l'homme.

La domination masculine s'est avérée être seulement destructeur pour notre Mère la Terre. Il est temps pour les femmes à assumer la responsabilité de notre monde et cesser le travail dans les paramètres monstrueux que l'homme a créés et de travailler au sein de notre vrai pouvoir féminin! Nous demandons à toutes les femmes à s'unir avec nous à chaque "lune". Si vous ne pouvez pas vous rassembler en groupes, joignez-vous à nous au moins dans la pensée. Concentrons notre énergie sur ces choses ensemble et de dirigeons nos hommes à participer et à nous soutenir dans ces cercles.

Dans la paix et l'amitié,

____________________________    

                 

WahésonShiann Whitebean                          Kawisente Carole McGregor                        Stuart Myiow, Sécrétaire,

Femme-Cheffe / Mère de Clan du Loup     Femme-Cheffe / Mère de Clan de l’Ours         Mohawk Traditional Council

 

www.mohawktraditionalcouncil.org