Idle no More peut-il sauver le Canada?

Idle No More peut-il sauver  l'environnement de l`effondrement? Une catastrophe environnementale qui pourrait très bien résulter de la mise en œuvre complète du projet de loi omnibus? Oh, Mère Terre douce de nous tous, je l'espère. Parce que rien d'autre dans nos structures sociales ou politiques, y compris les groupes d'action environnementale, ont été à la hauteur de la tâche d'effrayer et à dynamiser le public autour de la destruction absolue de protection de l'environnement des terres et des eaux du Canada en tant que figurant dans le projet de loi omnibus.

Dans le visage du mouvement Idle No More balayant la terre, comment est-Harper de se défendre et de son gouvernement? En essayant de changer le focus. En essayant de convaincre le public que Idle No More n'a pas vraiment quelque chose à voir avec le projet de loi omnibus et se trouve à la plainte habituelle de pleurnicher autochtones qui ne peuvent être satisfaits, peu importe ce que le gouvernement fait. Annulation du projet de loi omnibus, dit Harper, n'est pas sur la table.

Eh bien, nous verrons. Parce que si le projet de loi omnibus n'est pas annulée, ce qui deviendra le Canada? En l'absence de protection pour les ruisseaux poissonneux, des lacs et des rivières que deviendront les poissons? En l'absence de protections pour ce qui reste des forêts canadiennes ce qui deviendra alors de nos parcs et des animaux sauvages? Si aucune protection des bassins versants, ce qui va devenir de notre eau potable? Si aucune protection contre l'exploitation minière, de fracturation, des tuyaux et lignes de pétrole off-shore et gazière, ce qui va devenir de la terre et des océans? Le Canada va devenir comme Haïti?
Oui. Cela pourrait certainement être dans un avenir pas trop lointain pour le Canada si le projet de loi omnibus n'est pas annulée. Pourquoi Haïti est un tel gâchis? Parce que Haïti a été complètement déboisée par les Français. Oh, le gouvernement français n'a pas envoyé les bûcherons en Haïti pour abattre les forêts précieuses forêts anciennes, ils ont fait les Haïtiens faire eux-mêmes. Pourquoi les Haïtiens faire une telle chose?
Afin de payer pour leur liberté. Ils avaient été esclaves, ils se révoltèrent. Les Français sur le terrain dit d'accord, vous avez gagné, et le gouvernement français dit d'accord, vous pouvez avoir Haïti, mais vous devez payer. Nous voulons que vos forêts ou nous vous ferons parvenir dans la marine française. Les Haïtiens, en valorisant leur liberté sur les arbres, respectées. Et puis, comme les arbres étaient tout ce qu'ils avaient, du reste de la forêt est allé à la construction et aux services gouvernementaux civile. La corruption se sont déchaînés. Le résultat est une nation d'immenses trous de boue. Lorsque les pluies arrivent, il n'y a rien à retenir l'eau.Haïti est surnommé un «Etat en faillite». (Lire «Collapse» de Jared Diamond).

Dans le cadre du projet de loi omnibus Stephen Harper a ordonné que dorénavant il y aura un "dévaster la terre» politique pour le Canada. Mais pourquoi Harper faire une telle chose? Le projet de loi Omnibus Harper est moins compréhensible que les Français du saccage écologique dégoûtant des forêts d'Haïti. Après tout, Stephen Harper n'est pas seulement le premier ministre du Canada, il habite ici. Il ne vit pas dans un autre pays tout en faisant un sac pour un pays lointain plus primitif. Stephen Harper, à travers le projet de loi omnibus, a ordonné le limogeage de son propre pays. Il a ordonné à la catastrophe écologique de son propre pays sans aucune raison valable. Nous, collectivement, ont mis au pouvoir sur nous, sur les gens du Canada, les terres, les eaux et les animaux d'un homme qui, sans raison valable, a dans son coeur et l'âme, le désir de détruire ce qui est vivant. Il ya un nom pour cela. C'est ce qu'on appelle la nécrophilie.

Ok, donc nous avons un nécrophile pour un premier ministre qui a rassemblé autour de lui d'autres nécrophiles. Et de notre côté? Qui avons-nous? Outre Idle No More?Un tas de gens bien, des gens bons qui sont les majorly majorité des Canadiens. Rien d'autre? Oui, la loi. La loi? Comment puis-je dire que lorsque la loi a tout mais moi crucifié avec des milliers d'autres éco-manifestants en Colombie-Britannique pour essayer de faire la même chose que d'inactivité No More fait? Pour tenter de protéger les terres et les eaux du Canada?
Parce que c'est vrai. Les Premières nations ont le pouvoir de transformer non seulement les lois sur l'environnement de ce pays, mais de transformer la primauté du droit tel qu'il est pratiqué. Plus précisément, les Premières nations ont le pouvoir de transformer la manière dont les injonctions sont donnés par les tribunaux pour protéger les sociétés qui convoiter bénéfices tirés des ressources à tous les coûts. Et que cela peut être en train de se produire est suggérée par un récent article paru dans le National Post.
Le journal (état le 8 janvier 2013 par Blatchford) sur un blocus ferroviaire récente par le Chippewas de Sarnia Première Nation (Ontario) Juge Brown a fait remarquer au sujet du refus de la police d'arrêter les manifestants par ordre d'une injonction: «Ce genre de passivité m'amène à douter que l'avenir existe dans cette province pour l'utilisation des injonctions judiciaires dans les cas de manifestations publiques ».
En outre, le juge Brown a déclaré lorsqu'on lui a demandé, étant donné que la police dispose des pouvoirs d'arrestation déjà: «Pourquoi ne l'exploitant d'un chemin de fer critique doit s'écouler au tribunal pour obtenir une injonction lorsqu'un petit groupe de manifestants se garer sur la voie ferrée qui porte opérations à une halte de meulage. Je ne comprends pas. "

Je ne comprends pas non plus. Je n'ai jamais eu. Même si le groupe de manifestants est un grand, la police a déjà le pouvoir d'arrêter. Mais les Premières nations peuvent réussir là où moi et des milliers d'autres manifestants échoué parce que même si les Premières nations sont facturés et même condamné en vertu d'une injonction, les Autochtones des réserves ne peut pas avoir les privilèges déposée contre leur propriété communale (ce qui est une des raisons pour Harper veut privatiser les terres de réserve ). La bonne chose, la chose juste, la chose juste, bien sûr, serait d'en finir avec l'utilisation des injonctions pour contrôler la foule entièrement. De toute façon, les Premières nations ont la haute main dans cette affaire.
Que peut faire un juge si il ou elle ne veut pas obstruer les prisons avec les personnes inactives No More pour protester contre la destruction de l'environnement du Canada (ce qui ferait du Canada un paria international) et ne peut même pas lever un privilège sur la propriété de réserve? Leur faire payer une amende? Avec quel argent? Leur couper l'argent du gouvernement? Laissez-les mourir de faim? Geler à mort dans le froid? Je ne le pense pas.

J'ai d'abord été introduit (en prison) à la pratique de commencer chaque réunion Cercle de guérison avec une tache (le gouvernement libéral provincial a coupé depuis un aîné entrée en prison pour tenir les cérémonies). Le foin d'odeur et de la sauge est brûlé dans une coquille et la fumée flottait sur différentes parties du corps du suppliant qui demandent que les nettoie la fumée, qu'ils soient aidés par les grands-mères et grands-pères anciens de marcher dans des méthodes de guérison. Il s'agit d'une prière silencieuse et les seuls mots prononcés à haute voix sont tout à la fin de la cérémonie: «Et pour tous mes realtions."
Au début, j'ai pensé: «Et pour l'ensemble de mes relations» signifiait parents humains. Mais il ne fonctionne pas. Cela signifie que toutes les créatures non-humaines du monde qui n'ont pas la langue de parler pour eux-mêmes. C'est l'idée encore profondément enracinée dans de nombreux peuples des Premières nations qui est resté, malgré toutes les atrocités commises contre eux, l'idée que peut encore sauver le Canada de l'effondrement écologique. La croyance est que les humains sont responsables de la protection de la terre et ses créatures.

Je crois que cela aussi. Ne sommes nous pas tous des êtres humains? Ne sommes nous pas tous responsables de la santé et de la protection de la terre et des eaux et le ciel? Le choix est le nôtre. Nous, Canadiens, pouvons mettre notre poids collectif derrière le mouvement ralenti No More ou reculer. Mais je crois fermement que si le ralenti se bloque aucun mouvement difficile, et le reste d'entre nous sommes avec eux, puis Stephen Harper repenser le projet de loi omnibus, commencer à le démanteler, et de redonner les protections qui appartient à un logement décent, ordonné, respectueux de l'environnement sécuriser la nation. C'est à nous.

Betty Krawcyzk


CAN IDLE NO MORE SAVE CANADA?

Will Idle No More save us from environmental collapse? An environmental collapse that could very well result from the full implementation of the Omnibus Bill? Oh, sweet Earth Mother of us all, I hope so. Because nothing else in our social or political structures, including environmental action groups, have been up to the task of alarming and energizing the public around the absolute destruction of environment protections of Canada’s land and waters as that contained in the Omnibus Bill. 

In the face of the Idle No More movement sweeping the land, how is Harper to defend himself and his government? By trying to change the focus. By trying to convince the public that Idle No More doesn’t really have anything to do with the Omnibus Bill and is just the usual whining complaint from aboriginals who can’t be satisfied no matter what the government does. Rescinding the Omnibus Bill, Harper says, is not on the table.
Well, we’ll see. Because if the Omnibus Bill isn’t rescinded, what will become of Canada? With no protections for fish bearing streams, lakes, and rivers what will become of the fish? With no protections for what is left of Canadian forests what will then become of our parks and wild animals? If no protections for watersheds, what will become of our drinking water? If no protections against mining, fracking, pipe lines and off shore oil and gas exploration, what will become of the land and oceans? Will Canada become like Haiti?
Yes. This could definitely be in the not too distant future for Canada if the Omnibus Bill isn’t rescinded. Why is Haiti such a mess? Because Haiti was completely deforested by the French. Oh, the French government didn’t send loggers to Haiti to cut down the valuable old growth forests; they made the Haitians do it themselves. Why would the Haitians do such a thing? 

In order to pay for their freedom. They had been slaves; they revolted. The French on the ground said okay, you win, and the French government said okay,you can have Haiti but you have to pay. We want your forests or we’ll send in the French Navy. The Haitians, valuing their freedom over the trees, complied. And then, as the trees were all they had, the rest of the forests went to build government and civil services. Corruption rampaged. The result is a nation of vast mud holes. When the rains come, there is nothing to hold back the water. Haiti is being dubbed a “failed state”. (Read “Collapse” by Jared Diamond).

Through the Omnibus Bill Stephen Harper has ordered that henceforth there will be a “lay waste to the land” policy for Canada. But why would Harper do such a thing? Harper’s Omnibus Bill is less understandable than the French’s disgusting ecological rampage of Haiti’s forests. After all, Stephen Harper is not only the Prime Minister of Canada, he lives here. He doesn’t live in another country while making an order to sack some distant more primitive country. Stephen Harper, through the Omnibus Bill, has ordered the sacking of his own country. He has ordered the ecological collapse of his own nation for no good reason. We, collectively, have put into power over us, over Canada’s people, lands, waters, and animals a man who for no good reason, has in his heart and soul, the desire to destroy what is living. There is a name for this. It is called necrophilia.
Okay, so we have a necrophiliac for a Prime Minister who has gathered other necrophiliacs round him. And our side? Who do we have? Besides Idle No More? A whole bunch of good people, good people who are the vast majorly of Canadians. Anything else? Yes, the law. The law? How can I say that when the law has all but crucified me along with thousands of other eco-protesters in British Columbia for trying to do the same thing that Idle No More is doing? For trying to protect the land and waters of Canada?

Because it’s true. First Nations have the power to transform not only the environmental laws of this country, but to transform the rule of law as it is practiced. Specifically, First Nations have the power to transform the way in which injunctions are given out by the courts to protect corporations who lust after resource profits at all costs. And that this may be starting to happen is suggested to me by a recent article in the National Post.
The newspaper (reported Jan. 8, 2013 by Blatchford) on a recent rail blockade by the Chippewa of Sarnia First Nation (Ontario) Judge Brown remarked concerning the refusal of the police to arrest the protesters by order of an injunction: “This kind of passivity leads me to doubt that a future exists in this province for the use of court injunctions in cases of public demonstrations”.

Furthermore, Judge Brown said when asked, given that police have the powers of arrest already, “Why does the operator of a critical railway have to run off to court to secure an injunction when a small group of protesters park themselves on the rail line bringing operations to a grinding halt. I don’t get it.”
I don’t get it, either. I never have. Even if the group of protesters is a large one, police already have the power to arrest. But First Nations can succeed where I and thousands of other protesters failed is because even if First Nations are charged and even convicted under an injunction, reserve aboriginals cannot have liens filed against their communal property (which is one reason Harper wants to privatize the reserve lands). The right thing, the fair thing, the just thing, of course, would be to do away with the use of injunctions for crowd control entirely. Either way, First Nations people have the upper hand in the matter. 

What can a judge do if he or she doesn’t want to clog the jails with Idle No More people protesting the environmental destruction of Canada (which would make Canada a pariah internationally) and can’t even levy a lien against reserve property? Make them pay a fine? With what money? Cut off their government money? Let them starve? Freeze to death in the cold? I don’t think so. 

I was first introduced (in prison) to the practice of starting every Healing Circle meeting with a smudge (the BC Liberal government has since cut off an elder coming into prison to hold the ceremonies). Sweet grass and sage is burned in a shell and the smoke wafted over different parts of the supplicant’s body who ask that as the smoke cleanses, that they be helped by the ancient grandmothers and grandfathers to walk in healing ways. This is a silent prayer and the only words spoken out loud are at the very end of the ceremony: “And for all of my realtions.”

At first I thought “And for all of my relations “meant human relatives. But it doesn’t. It means all the non-human creatures of the world that haven’t the language to speak for themselves. This is the idea still deeply engrained in many First Nations peoples that has remained, despite all the atrocities against them, the idea that yet may save Canada from ecological collapse. The belief is that humans are responsible for the protections of the earth and her creatures.

I believe this, too. Are we not all human? Are we not all responsible for the health and protection of the earth and waters and skies? The choice is ours. We as Canadians can put our collective weight behind the Idle No More movement or hang back. But I strongly believe that if the Idle No Movement hangs tough, and the rest of us stand with them, then Stephen Harper will rethink the Omnibus Bill, start dismantling it, and give back the protections that that belongs to a decent, orderly, environmentally secure nation. It’s up to us.

Betty Krawcyzk


Comments