Pas de déchets nucléaires dans ma cour

Dimanche le 26 juin 2011, cinq rabaskas, un canot et un voilier ont manifesté en face de Gentilly 2, revendiquant fermeture et décontamination complète de cette centrale. Suivis de très près par des bateaux de la Sûreté du Québec, de la GRC et de la Garde Côtière du Canada, à aucun moment il n'y eut quelconque échange.  Par contre, sur terre et en face de l'entrée de la centrale, Stuart Myiow Jr, représentant du Clan du Loup du Conseil Traditionnel Mohawk, a vécu un moment de tension en installant une grande ceinture de Wampum À Deux Voies (le traité d'origine entre autochtones et européens en Amérique) le long de l'autoroute 30.  Des forces privées de sécurité, les doigts sur la gâchette d'armes automatiques, l'ont contraint à placer ce symbole de paix des 5 Nations Iroquoises du côté est de l'autoroute plutôt du côté ouest même si cette voie publique est à plusieurs centaines de mètres de la barrière d'Hydro Québec où entrent des véhicules.

Suite aux manifestations et discours sur l'eau, les participants ont retrouvé Stuart Myiow, Yvan Bombardier et plusieurs groupes d'opposition au nucléaire pour une conférence de presse à Champlain sur la rive nord du fleuve.  La manifestation a reçu l'appui du maire de Champlain, présent, et a réuni Le Conseil Traditionnel Mohawk, Le Conseil de la Famille, les Artistes pour la Paix, Le Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire, les Médecins pour la Survie Mondiale, le Moratoire Pour Une Génération Contre le Gaz de Schiste, etc. qui ont rencontré le public et les médias sur le quai Champlain.  M. Myiow et Mme Carol McGregor du MTC ont évoqué leur soutien aux citoyens japonais éprouvés par Fukushima et aussi leur conviction que la technologie nucléaire tue déjà des générations à venir.


D'autres intervenants comme Pierre Jasmin, président des Artistes pour la Paix et membre de la délégation canadienne Pugwash qui sera à Berlin pour une rencontre internationale anti-nucléaire militaire du 1er au 4 juillet, Dr Éric Notebaert, président des Professionnel-les de la Santé pour la survie Mondiale et Dr Michael Dworkind, ex-président des Physicians for Global Survival, ont parlé du lien entre le nucléaire civil et militaire, de la fuite de tritium de la centrale Gentilly 2 le 19 juin dernier annoncée très tardivement par les autorités québécoises et canadiennes, mais aussi des plans allemand et suisse proposant la fin des centrales.  Par contre, Stuart Myiow a souligné la position du gouvernement  Harper qui va dans le sens de l'expansion de centrales au Canada.  Enfin, Yvan Bombardier, fondateur de la Famille et voyageur en canots de Kahnawake à Québec pour la Mission de Paix, a lu une lettre soulignant les dangers réels des fuites et de tremblements de terre, puis le besoin de fermeture sécuritaire et permanente de ce site dangereux.


Michel Fugère du Mouvement Vert a remis, au nom des membres présents du Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire et de son collègue Philippe Giroul, un oreiller artisanal illustré de thématiques en accord avec le Clan du Loup.


Les Artistes pour la Paix étaient représentés par Robert del Tredici, Hélène Cardinal, Daniel Gingras, Pierre Jasmin et son collègue professeur de l’UQAM André Breton, ainsi que Mario Bruneau qui a joué de l’accordéon pour le plaisir de tous et toutes.

Nancy Lange a lu un poème.

Comments